Michel et Augustin - Image de couverture

Michel et Augustin

Publié le 15/03/2018

Faire du bon, du beau et du bien avec presque rien
 

L’aventure Michel et Augustin commence avec le constat suivant : en supermarché les étiquettes des boites de biscuits sont impossibles à déchiffrer, les grands-mères sont utilisées sans scrupule à des fins marketing, et les prix sont à la baisse au détriment de la qualité…  Cette déception pousse les deux compères à se lancer dans une nouvelle aventure ! 

Michel et Augustin se connaissent depuis le collège, en 1989. Avant de vouloir révolutionner l’industrie des desserts, ils sont partis ensemble en Afrique et en Amérique du Sud pour faire de l’humanitaire. Les voyages, ça rapproche !

Arrivé à l’âge adulte, Michel devient analyste financier au Crédit Lyonnais à New York pendant qu’Augustin enchaîne 5 jobs en 6 ans et décide de devenir boulanger. 

Il souhaite « lancer le guide Michelin du pain pour contribuer au retour du bon pain dans nos villes et donner aux français les clés pour l'apprécier ».


Finalement, Michel et Augustin se retrouvent autour de cette idée farfelue. Ensemble, ils font le tour des 1263 boulangeries de Paris, dégustent 1 432 baguettes et 432 pains au chocolat. Le Guide des meilleures boulangeries de Paris est vendu à 12 000 exemplaires !

Pas tout à fait comblé par cette première réussite, le binôme envisage de créer des produits gourmands « maison », simples et authentiques. Ils veulent réintroduire la notion de goût au cœur du produit par la sélection d’ingrédients de qualité, et au passage faire sourire la planète. :)

Après plus de 300 essais de recettes dans la kitchenette du 18e arrondissement de Paris, d’Augustin, les premiers incontournables petits sablés ronds voient le jour. 

En 2005, le duo se lance dans un porte-à-porte rocambolesque afin de convertir les commerces du quartier à leurs fameux sablés. Pris pour des Témoins de Jéhovah par des passants, la police s’en mêle, et on peut dire que l’aventure commence en fanfare…

 

 

Petit à petit, les produits de la marque Michel et Augustin (produits laitiers, biscuits, mousses au chocolat, biscuits apéro) envahissent les rayons de plus de 8 001 enseignes dont Carrefour et Monoprix. Autour de leur duo, ils rassemblent une équipe dynamique, exubérante, et installent leur « La Bananeraie » à Paris puis à Lyon. 

En interne, ils misent sur un environnement de travail à l’image de la marque : chaleureux, décalés, encourageant l’expression de soi et le plaisir. Des vidéos insolites postées sur les réseaux sociaux témoignent de cette ambiance, ce qui ne manque pas de réjouir leurs 77 000 fans Facebook. 

L’humour et la proximité sont utilisés pour leur marketing. Les inscriptions des packagings sont « friendly », affublés d’inscriptions enfantines comme si elles étaient écrites à la main, ce qui les démarque des autres produits et les rend bien visibles en magasin.

Michel et Augustin c’est la preuve que quand on met du cœur à l’ouvrage et de la créativité au quotidien, même avec peu d’argent, on arrive largement à faire des miracles. 

 

Leaticia et l'homme au chapeau